Rotor

2004

Un étrange (et dangereux) animal qui aurait pu s’échapper d’une écurie secrète gérée conjointement par Tinguely et Le Junter, à la recherche d’une sauvagerie dépassant largement l’oeuvre de ces deux maîtres…

Un outils fabuleux utilisant le mouvement et les contrastes ombres et ultra-lumière comme bases scénographiques, le contact électrique comme déclencheur, le son comme appel au public.

Une démarche qui s’inscrit dans un post-rock radical alimenté par l’ambition bruitiste…

Production « festival musique action 2004 »